translation missing: fr.general.icons.icon_title translation missing: fr.general.icons.icon_title translation missing: fr.general.icons.icon_title translation missing: fr.general.icons.icon_title translation missing: fr.general.icons.icon_title translation missing: fr.general.icons.icon_title translation missing: fr.general.icons.icon_title translation missing: fr.general.icons.icon_title translation missing: fr.general.icons.icon_title translation missing: fr.general.icons.icon_title translation missing: fr.general.icons.icon_title translation missing: fr.general.icons.icon_title translation missing: fr.general.icons.icon_title translation missing: fr.general.icons.icon_title translation missing: fr.general.icons.icon_title translation missing: fr.general.icons.icon_title translation missing: fr.general.icons.icon_title translation missing: fr.general.icons.icon_title translation missing: fr.general.icons.icon_title translation missing: fr.general.icons.icon_title Lancer la vidéo

Les poches: plus qu'un atout pratique, une revendication

Les poches: plus qu'un atout pratique, une revendication

Il y a quelques semaines, on nous a recommandé d’écouter une chronique de Giulia Foïs sur France Inter. Celle-ci évoque avec énergie et humour un sujet qui nous a tout de suite parlé: la taille de nos poches. As-tu toi aussi une réaction un peu étrange quand tu trouves un vêtement avec des poches où tu peux glisser ta main entière? Voire, soyons folles, tes clés et ton téléphone?! Ne te sens-tu pas comme la personne la plus chanceuse de la Terre? Pourtant, nous n’entendons jamais nos confrères masculins se réjouir de la sorte à l’achat d’un jean ou d’une veste. Pourquoi est-ce que notre genre déterminerait notre capacité à trouver des vêtements simplement pratiques? Comme le souligne Chelsea G. Summers, journaliste engagée du Guardian : en 2018, les femmes ont besoin de transporter autant de choses que les hommes. Après tout, ce n’est pas compliqué ou coûteux de faire des poches à la bonne taille. Pourquoi est-ce qu’elles sont si difficiles à trouver?

 

Pour commencer, est-ce que les poches des femmes sont vraiment plus petites - ou est-ce que c’est le genre de choses dont tout le monde se plaint mais qui n’est pas étayé par les faits? Nous pouvons remercier le media américain The Pudding d’avoir mathématiquement prouvé qu’on se fait avoir. Après avoir analysé les tailles des poches de 20 marques de jean, ils constatent qu’en moyenne, les poches des modèles féminins sont 48% plus courtes et 6% moins larges que les poches des modèles masculins. Et ils ont comparé des jeans pour la même corpulence masculine que féminine. La différence des tailles des poches ne s’explique donc pas par le fait qu’en moyenne, les hommes sont plus grands que les femmes.

 

En soi, le fait que les poches féminines soient plus petites n’est pas forcément un problème. Après tout, tout ce qui nous intéresse, c’est ce qu’on peut mettre dedans. C’est là que le bât blesse: d’après l’étude, une main de femme ne peut rentrer dans les poches que de 10% des jeans féminins. Pourtant, une main d’homme rentre dans 100% de jeans masculins. Un grand smartphone rentre dans 5 à 40% des poches féminines, contre 85 à 100% des poches masculines. Même un portefeuille fait pour rentrer dans une poche moyenne ne rentre pas dans 40% des poches féminines, alors qu’il rentre systématiquement dans les poches masculines. On ne peut pas nier les chiffres. Si on avait encore besoin d’être convaincues, il ne reste plus qu’à citer Christian Dior en 1954: “les hommes ont des poches pour ranger des choses, les femmes pour la décoration”.

 

La taille de nos poches aujourd’hui est en réalité héritée de constructions sociales historiques. Au moyen-âge, les hommes comme les femmes portaient des poches détachables qu’ils attachaient autour de leur taille et qui étaient dissimulés sous la couche de vêtements extérieure. On a trouvé une illustration sur un article de Slate:

Au 17e siècle, les hommes commençaient à avoir des poches directement intégrées à leurs vêtements. Les femmes continuent d’utiliser ces grandes poches détachables, bien pratiques pour y transporter son petit kit de survie (on notera qu’on peut limite y glisser un iPad). Progressivement, les poches se sont déportées uniquement dans les costumes masculins (pantalons et vestes), mais jamais sur les robes et jupes féminines - obligeant celles-ci à laisser leur argents et papiers à leur pères, maris ou frères, ou à les porter dans des sacs externes, moins confortables et pratiques. Super.

 

De notre côté, nous étions super heureuses de pouvoir dessiner des robes avec des poches pour notre première collection. Probablement parce que nous avions nous-mêmes cette frustration de ne rien pouvoir transporter dans nos poches. Après tout, nous sommes nous aussi des femmes occupées et mobiles, avec des emploi du temps mouvant et des priorités qui changent tout au long de la semaine. S’il y a bien une chose qu’on aimerait ne pas avoir à l’esprit, c’est comment s’habiller de manière pratique et confortable. D’où l’importance des poches. Et vous pouvez compter sur nous pour continuer à construire des vêtements qui ont du sens - qu’il soit pratique, politique ou écologique.

 

Pour plus de douceur déposée dans votre boîte mail, inscrivez-vous à notre mailing list ci-dessous !






  • Postez l'auteur
    Belle Ombre