translation missing: fr.general.icons.icon_title translation missing: fr.general.icons.icon_title translation missing: fr.general.icons.icon_title translation missing: fr.general.icons.icon_title translation missing: fr.general.icons.icon_title translation missing: fr.general.icons.icon_title translation missing: fr.general.icons.icon_title translation missing: fr.general.icons.icon_title translation missing: fr.general.icons.icon_title translation missing: fr.general.icons.icon_title translation missing: fr.general.icons.icon_title translation missing: fr.general.icons.icon_title translation missing: fr.general.icons.icon_title translation missing: fr.general.icons.icon_title translation missing: fr.general.icons.icon_title translation missing: fr.general.icons.icon_title translation missing: fr.general.icons.icon_title translation missing: fr.general.icons.icon_title translation missing: fr.general.icons.icon_title translation missing: fr.general.icons.icon_title Lancer la vidéo

Petit aperçu des coulisses

Petit aperçu des coulisses

Nous sommes à un stade de notre carrière où nous pensons avoir fait le tour des “premières fois”. Le premier stage qu’on décroche, le premier tailleur qu’on s’offre, le premier CDI qu’on signe,  le premier job que l’on quitte… Tout cela commence à remonter pour nous!

Quand nous avons lancé Belle Ombre, nous savions que nous avancions en terre inconnue. On avait connu les processus standardisés de grandes entreprises, et même les systèmes D de petites structures... Mais nous n’avions jamais tenté d’aller “de zéro à un”, c’est-à-dire de construire les premiers blocs qui formeront une entreprise. L’expérience de la création d’entreprise est un saut au milieu d’un océan d’eau froide: cela surprend. Nous venons avec un bagage de connaissances et d’expériences qui fait qu’on sait déjà comment nager - mais ce n’est pas parce qu’on maîtrise la brasse en piscine qu’on peut crawler comme un chef à travers la Manche!

Depuis le début du projet, nous avons donc vécu de nombreuses nouvelles “premières fois”, et appris énormément! Et nous voulions partager avec vous ces grandes étapes et leurs apprentissages.

#1 - La première fois qu’on parle du projet d’entreprise “pour de vrai”

A l’époque, nous parlions de cette idée de monter une marque de mode responsable depuis quelques mois, mais nous n’avions pas encore commencé à essayer de l’imaginer concrètement. Un soir, nous avons organisé une fructueuse session de “champstorming”: autour de coupes de champagne, nous avons finalement parlé de comment nous envisagions ce projet. Cela a été le déclenchement d’une idée fixe pour nous! Il fallait que Belle Ombre devienne réalité. Moyennant quoi, le vrai héros de l’histoire, c’est le champagne.

#2 - La première fois qu’on choisit un nom de marque

Trouver un nom de marque faisait partie des choses qu’on avait le plus hâte de faire… Mais on a vite déchanté! On en parle pas assez, mais c’est un vrai combat de trouver un nom de marque disponible. Nous avons déposé un premier nom de marque qui a été refusé par l’INPI, et nous nous creusions la tête pour en trouver un second. Belle Ombre nous a été initialement inspirée par le nom de la plage de Bel-Ombre à l’île Maurice, d’où Sandhya est originaire. Ce nom a été un coup de coeur pour nous, et nous avons immédiatement décidé de le déposer. Vous connaissez la suite!

#3 - La première fois qu’on reçoit ses prototypes de robe

Lorsqu’on travaille sur le développement produit, il y a toute une phase de travail “en chambre”. Nous n’avions que des croquis sur le papier et des échantillons de tissus imprimés. Le jour où nous avons reçu la première version de nos robes, nous étions extatiques! Pouvoir toucher le produit, se projeter dans la peau d’une cliente et évidemment le porter, c’est une expérience incroyable. C’était la concrétisation de mois de travail, et cela nous a boosté pour continuer à être à fond!

#4 - La première fois qu’on livre ses produits

La semaine dernière, nous avons passé un nouveau jalon: la première livraison de nos robes est partie! Comme à toute étape de notre aventure, nous avons dû régler en urgences quelques couacs. Mais bizarrement, la gestion de ces problèmes était beaucoup plus stressante! C’était la première fois que nos actions avaient une conséquence “physique” sur nos clientes, et on veut tout faire pour que vous gardiez un super souvenir de cette première réception. C’est le moment de briller!

#5 - La première fois qu’on reçoit des retours d’expérience

Ça y est, nos premières robes sont entre vos mains, et nous avons déjà reçu de nombreux retours de votre part! Les premiers mots doux et félicitations nous ont émues (et même peut-être fait verser quelques larmes). Les premiers messages d’encouragement nous ont motivées. Les premiers conseils d’amélioration nous ont donné un objectif pour la suite. Vos avis et réactions sont clés pour nous aider à faire toujours mieux! Nous avons hâte de continuer à en recevoir sur les prochaines semaines.

 

Un énorme MERCI à vous de croire en nous. Nous avons encore beaucoup de 'premières fois' à vivre, et nous vous remercions de nous donner cette chance !

Pour plus de douceur déposée dans votre boîte mail chaque semaine, inscrivez-vous à notre mailing list sur notre page d'accueil.

  • Postez l'auteur
    Sandhya Domah